Légendes noires, légendes dorées
ou comment la littérature fabrique l’histoire
(XVIIe-XIXe siècle)


sous la direction de Nathalie Grande et Chantal Pierre



L’histoire se présente aux créateurs comme un réservoir irremplaçable de personnages étonnants, d’intrigues surprenantes, de lieux et d’époques qui suscitent l’imaginaire. C’est pourquoi les liens complexes entre littérature et histoire ne cessent de passionner la critique littéraire : comment la littérature fabrique-t-elle l’histoire ? Comment, en s’emparant des événements et des personnages historiques, transforme-t-elle les faits, transmue-t-elle les vérités, métamorphose-t-elle les êtres ? La construction légendaire, parce qu’elle se situe à la confluence de l’histoire et de la littérature, apparaît comme le lieu privilégié de la transmutation d’un réel en imaginaire.

C et ouvrage constitue les Actes du colloque qui s’est tenu sur trois jours, le mercredi 4 décembre (Pôle universitaire de La Roche-sur-Yon), les jeudi 5 et vendredi 6 décembre 2013 (Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin, Nantes), sous la direction de Nathalie Grande, Sylvain Ledda et Chantal Pierre (L’AMo) -  Voir le programme du colloque