Vous êtes ici : Accueil université > Lettres et langages > Accueil

Recherche / Culture scientifique

Colloque Valentine de Saint-Point à la croisée des avant-gardes

A- A+ Aa

11 mai 2017 - 12 mai 2017

Le Lieu Unique
Scène nationale de Nantes

Elodie Gaden (Thalim) et Paul-André Claudel (L'AMo) organisent les 11 et 12 mai 2017 un colloque consacré à Valentine de Saint-Point (1875-1953).

Qui se souvient de Valentine de Saint-Point, cette expérimentatrice hors du commun qui défraya les chroniques au début du XXe siècle, fut la confidente de Mucha et la muse de Rodin, interrogea la sexualité féminine dans une étonnante trilogie romanesque (1906-1909), exalta la luxure dans un manifeste célèbre (1913), incarna « l'action féminine » au sein du mouvement futuriste, révolutionna la chorégraphie en fondant la "Métachorie" (1913), se produisit à Paris et à New York, se passionna pour la théosophie et l'idéisme, se convertit enfin à l'Islam et s'installa au Caire (1924), en combattant avec virulence la présence coloniale au Moyen-Orient ?

Ce colloque consacré à Valentine de Saint-Point (1875-1953), organisé par Elodie Gaden (Thalim) et Paul-André Claudel (L'AMo), entend offrir pour la première fois une lecture panoramique de son itinéraire, en révélant l'ampleur de ses ambitions artistiques, éthiques, spirituelles et politiques. On cherchera ainsi à redonner une lisibilité d'ensemble au parcours de cette artiste touche-à-tout, trop souvent ramenée au rang de figure mineure du début du siècle : ce n'est qu'en rassemblant et en réunifiant les fragments de cette œuvre que l'on pourra montrer, en définitive, le statut exemplaire de cette « femme-époque » de l'aube du XXe siècle à la Deuxième Guerre mondiale.


Mis à jour le 25 avril 2017 par Sylvie GUIONNET